Potager sur la KBR

Le « potager sur la KBR » est né en janvier 2012 et consiste dans la création d’un premier potager experimental sur la terrasse de la Bibliothèque Royale de Belgique grâce au soutien financier de la region Bruxelles-Capitale et de l’IBGE.
La terrasse mesure environ 350m2, ne présente pas de problème de résistance au poids ( 450 kg/m2, selon la Régie des Bâtiments ) ni d’évacuation de l’eau ( carrelage flottant ), elle dispose d’une bonne exposition au soleil et est facilement accessible grâce aux ascenseurs.

Potager sur la KBR

Ce projet ne vise pas seulement une production intensive de légumes mais également la sensibilisation à l’alimentation durable, saine et de saison ainsi qu’à la découverte de la biodiversité grâce à un parcours de plantes sauvages.

Nous avons construit une serre géodôme faisant office de pépinière, dans laquelle les graines ont été semées avant d’être replantées en extérieur. Nous utilisons seulement des graines 100% biologiques proviennent de producteurs belges qui préservent la biodiversité ainsi que les variétés anciennes et oubliées.

Nous y avons disposé 500 sacs en géotextile, qui occupent donc une surface de 100m2 sur les 350m2 disponibles. Pour la terre notre choix s’est tourné vers un mélange de terre agricole et de compost. Le poids global de la terre utilisée est de 20 tonnes.

Sur le toit de la serre nous avons installé un panneau solaire qui sert à alimenter le système de ventilation interne et la pompe d’irrigation. De cette façon nous ne sommes pas dépendants de l’électricité de la ville.

Il en va de même pour l’eau puisque nous récupérons l’eau de pluie à travers l’installation de 3 citernes de 1000 litres connectées aux gouttières du Palais Charles de Lorraine.

Pour arroser les 500 pots de manière écologique et simplifiée, le système de goutte-à-goutte a été adopté, mis en marche par la pompe solaire qui s’active grâce à un temporisateur pendant la nuit.

En ce qui concerne l’utilisation des déchets de la cafétéria de la Bibliothèque nous avons mis en place 2 grandes vermis-compostières experimentales, qui permettent de créer notre matière organique sur place pour les années à venir.

Avec les enfants et les citoyens intéressés, nous avons construit un hôtel à insectes fait 100 % avec des matériaux de récupération. Sa principale utilité est d’offrir un abri hivernal aux insectes. En effet, ils sont d’une grande utilité au jardinier puisqu’ils servent à lutter naturellement contre les nuisibles et les ravageurs du potager. Chaque espace de l’abri  reconstitue donc l’habitat naturel de l’insecte, attiré sur le potager pendant la belle saison, qui viendra y loger de lui-même dès que les premiers froids se feront sentir.

A deux pas de l’abri à insectes, un petit parcours de flores mellifères attire les insectes butineurs et pollinisateurs, véritables hôtes de marque dans le jardin potager. Le parfum très prononçé de la Phacélie ( Phacélia tanacetifolia ) que l’on aperçoit sur le cliché ci-dessous attire en effet de nombreux abeilles et bourdons.

Quant à la production, les légumes sont destinés pour une part à la cafétéria de la KBR et le reste est vendu sur place ou à des réstaurant Slow-Food dans le périmètre. La grande majorité de nos légumes ne parcourent pas plus de 5 kilomètres entre le lieu de production et celui de consommation. L’agriculture pratiquée ici est 100% écologique, ce qui veut dire qu’elle n’utilise aucun pesticides, insecticides, engrais chimiques et/ou de synthèse.

L’autre axe de ce projet est la sensibilisation. La participation citoyenne à été mise en oeuvre dès le début avec la création de sacs en géotextile (lors d’ateliers de couture), et durant tout le projet avec l’aide de nombreux bénévoles et leur participation aux multiples ateliers proposés. Ceci nous a permis de faire connaitre le projet à plus de 1000 visiteurs, écoles et groupes. Des ateliers ponctuels et des visités guidées sont toujours possibles pendant les horaires de permanences.

Pour mieux comprendre comment s’est déroulée concrètement cette première saison, je vous propose de lire l’article: Saison 2012.